Buyin


Définition succincte

Un buyin (ou buy-in) correspond à la clôture forcée d’une vente à découvert, également appelée short selling. L’auteur de la vente à découvert est alors obligé d’acquérir les titres qu’il a shortés, au prix courant du marché. Un buy-in peut donc engendrer une perte (si le cours de l’action a progressé depuis l’ouverture de la position) ou une limitation du profit (si le rachat forcé intervient à un prix plus élevé que l’objectif fixé par l’investisseur).

Lorsqu’un investisseur vend une action à découvert, il vend une action qu’il ne possède pas, dans le but de l’acquérir plus tard à un prix inférieur. Entre-temps, il doit emprunter cette action auprès d’un autre investisseur, qui la détient et qui accepte de la louer. Un buy-in peut se produire lorsque le courtier ne parvient pas à localiser suffisamment de titres disponibles pour un prêt.


Comment repérer l’imminence d’un buyin

Les buy-ins sont devenus plus fréquents depuis septembre 2008, lorsque la SEC (Securities & Exchange Commission) a réduit le délai à l’intérieur duquel un vendeur à découvert doit avoir reçu les actions qu’il emprunte. Ce délai porte généralement sur trois à cinq jours, selon les marchés. Un buy-in peut intervenir une fois que ce délai est écoulé, parfois plus de dix jours après.

Certaines entreprises collectent et vendent des données boursières qui permettent d’aider à repérer l’imminence d’un buy-in. Par exemple, le site buyins.net estime qu'un buyin est probable lorsqu'au moins 10.000 actions d’une société n’ont pas pu être localisées pendant cinq séances boursières consécutives.

Avant de concrétiser un buyin, la plupart des courtiers préviennent le vendeur à découvert que la localisation d’actions disponibles pour être empruntées est difficile et qu’un rachat forcé est probable. Ce genre de message n’est pas obligatoire. Certains courtiers comme Interactive Brokers préviennent systématiquement leurs clients avant un buy-in.


Comment éviter les buyins

Pour éviter les buy-ins, certains courtiers offrent des possibilités de mieux localiser les actions qu’un vendeur à découvert souhaite emprunter. Le client bénéficie de sa propre recherche de titres au moment où il passe son ordre. Ce service payant est soumis à certaines conditions (type de compte, montant des transactions notamment) mais réduit le risque de buyin.

De manière plus générale, les buyins dépendent des conditions de marché. Plus les volumes d’échanges sont importants et plus les marchés seront bien orientés, plus les investisseurs détenant des actions seront disposés à les rendre disponibles pour un prêt.  Ces situations se traduisent par des buy-ins moins fréquents.


Liens externes concernant les buyins



Cliquez ici pour revenir à la page des mots-clés.


Cliquez ici pour revenir à l'accueil



Les articles les plus populaires:

- Pump and Dump

- Vente à découvert




Une idée de sujet ou un commentaire ?

N'hésitez pas à nous le communiquer via notre formulaire de contact