Envois postaux d’or en France


Achat d’or en tant que solution pour se protéger contre l’inflation

Les craintes d’inflation, voire d’hyperinflation, que suscitent les politiques accommodantes des banques centrales (opérations dites de Quantative easing), poussent de plus en plus de personnes à acheter de l’or physique pour préserver leur patrimoine. Les quantités de liquidités créées – que ce soit par la Réserve fédérale (Fed) ou par la Banque centrale eropéenne (BCE) – causent également des mouvements erratiques et des crashs sur les marchés financiers.

Face aux perspectives d’une perte du pouvoir d’achat des monnaies-papier et à la volatilité des bourses, l’acquisition de métaux précieux – notamment d’or et d’argent – est ainsi perçue comme une « valeur refuge » ou une « police d’assurance » permettant de protéger son capital en cas d’effondrement financier et monétaire majeur. L’or a la réputation de garder son pouvoir d’achat au fil du temps, permettant une bonne protection contre les effets de l’inflation.


Plusieurs solutions pour acheter de l’or

Il existe plusieurs options pour se constituer une réserve d’or, dont notamment via l’achat d’or moins cher sur Internet par exemple. La liste des sites d’achats/ventes de métaux précieux est longue où il est possible de se procurer en quelques clics les pièces de son choix – à l’image du Napoléon d’or, la pièce préférée des Français – ou encore des lingots d’or.

Au-delà du besoin de connaître le régime fiscal en France, en Suisse ou ailleurs – l’or est-il exonéré d’impôts ou pas ? – tout investisseur est généralement aussi confronté à la question de son transport, lui permettant d’entrer physiquement en possession de l’or acheté. Comme pour la plupart des produits vendus sur Internet, l’envoi postal (en recommandé, avec suivi ou une garantie de la valeur déclarée) est ainsi l’une des options généralement envisagée à cet égard.

Or, il faut savoir que la législation à ce sujet vient d’être modifiée en interdisant l’envoi et la réception d’or par la Poste. Il s’agit d’un nouvel obstacle majeur à l’acquisition d’or physique et au commerce de métaux précieux qu’il est désormais impératif de connaître et de prendre en compte avant d’acheter.


L’or interdit des envois postaux par le décret n°2013-417 du 21 mai 2013

Ce décret modifie en effet le Code des postes et des communications électroniques (CPCE). Publié le 23 mai 2013 dans le Journal officiel, il est entré en vigueur dès le lendemain de sa publication, à savoir le 24 mai 2013. Les prestataires et les utilisateurs de services postaux sur le territoire français sont donc tenus, depuis cette date, de respecter cette nouvelle législation.

Concrètement, l’art. 3 du décret modifie et remplace l’article D1 existant du CPCE en interdisant explicitement l’envoi d’or et de métaux précieux dans tous les types d’envois postaux :

« Art. D. 1.-L'insertion de billets de banque, de pièces et de métaux précieux est interdite dans les envois postaux, y compris dans les envois à valeur déclarée, les envois recommandés et les envois faisant l'objet de formalités attestant leur dépôt et leur distribution. »


Liens externes concernant l’envoi d’or et de métaux précieux par la Poste


Cliquez ici pour revenir aux outils pratiques pour l'investissement.


Cliquez ici pour revenir à l'accueil



Les articles les plus populaires:

- Pump and Dump

- Vente à découvert




Une idée de sujet ou un commentaire ?

N'hésitez pas à nous le communiquer via notre formulaire de contact