Gene Marcial


Biographie succincte du commentateur boursier Gene Marcial

Gene G. Marcial est un commentateur et analyste financier. Il s'est fait connaître en travaillant pour d'importants médias américains, puis il est devenu promoteur de microcapitalisations (également appelées penny stocks).

Durant sa carrière, Gene Marcial a collaboré avec le Wall Street Journal en tant que commentateur boursier, animant les chroniques Heard on the Street (« Entendu à Wall Street ») et Abreast of the Market (« Au contact du marché »). Il est surtout connu pour sa chronique Inside Wall Street (« À l'intérieur de Wall Street ») publiée dans le magazine BusinessWeek pendant 28 ans, jusqu'en décembre 2009. A cette date, BusinessWeek a été racheté par Bloomberg, qui n'a pas conservé Gene Marcial.


Controverses

En 1996, BusinessWeek avait remarqué des anomalies concernant des transactions boursières portant sur des entreprises recommandées par Gene Marcial dans ses commentaires boursiers et avait alerté le gendarme des marchés, la SEC.  En 1998, onze individus, dont trois courtiers, furent condamnés pour avoir acheté des titres en sachant que Marcial en dirait du bien plus tard (ce qui ferait progresser les cours).

Cette affaire pourrait expliquer la décision de Bloomberg de ne pas conserver Gene dans les effectifs de BusinessWeek. Dans sa biographie officielle, Marcial explique avoir volontairement déplacé sa chronique Inside Wall Street vers le site DailyFinance d'AOL quand Bloomberg a acquis BusinessWeek.

Depuis mi-avril 2011, Marcial tient une chronique dédiée à l'investissement dans le magazine Forbes. Le commentateur boursier écrit également sur des sites d'investissement, dont celui de Corporate Profiles (www.cpreports.com), où il côtoie notamment Raymond Ray Dirks.

En plus de la rubrique de Gene Marcial dans Forbes, l’appellation « Inside Wall Street » est également utilisée par plusieurs sites de promotions boursières, comme insidewallstreet.com ou insidewallstreetreport.com. Ces sites diffusent des analyses financières destinées à faire progresser artificiellement le cours des actions mentionnées.


Liste non exhaustive des titres promus par Gene G. Marcial

À partir de septembre 1995, Gene Marcial s'est montré très optimiste pour la société Research Frontiers Inc, un spécialiste des vitres intelligentes, coté sur le Nasdaq sous le symbole REFR. D’environ treize dollars à l’époque, l’action vaut autour de quatre dollars fin 2012.

En 2009, Gene attira l'attention des investisseurs sur la société Axion International (symbole AXIH sur l’OTC Bulletin Board). Axion prévoyait de bâtir des ponts ou d'autres infrastructures à partir de déchets en plastiques polymères recyclés. Après avoir plus que doublé en 2009, le cours de l'action AXIH perdit 76% en moins de trois mois malgré les conseils haussiers de Marcial.

En 2006, Marcial fut chargé d'avertir la communauté financière que l'entreprise Zonagen changeait de nom, devenant Repros Therapeutics (symbole RPRX sur le Nasdaq). Cette pharma spécialisée dans le traitement des problèmes de fertilité avait levé 178 millions de dollars sans mettre aucun médicament sur le marché et sans faire faillite. De plus de 40 dollars en 2006, l'action RPRX a chuté sous les cinq dollars en 2010-2011.


Liens externes concernant Gene Marcial


Cliquez ici pour revenir à la page Qui est qui ?

Gene Marcial

Photographie de Gene Marcial en 2008.



Cliquez ici pour revenir à l'accueil



Les articles les plus populaires:

- Pump and Dump

- Vente à découvert




Une idée de sujet ou un commentaire ?

N'hésitez pas à nous le communiquer via notre formulaire de contact