Hyperinflation


Une destruction de la valeur des monnaies-papier

Si l’inflation se définit par un « gonflement » artificiel de la quantité de monnaie et de crédit dans l’économie, l’hyperinflation correspond à une « explosion » de cette quantité.

Une telle création monétaire à grande échelle par les autorités monétaires a pour conséquence un effondrement du pouvoir d’achat de la monnaie-papier et une envolée des prix des biens et services. Dans les milieux académiques, l’hyperinflation est ainsi associée à des taux d’inflation mensuels supérieurs à 50%.

Généralement, l’hyperinflation mène à l’abandon et au rejet de la devise « hyperinflationniste » de la part des acteurs économiques. De telles politiques des autorités monétaires – consistant à accélérer « la planche à billets » – débouchent ainsi généralement sur une destruction de la monnaie-papier en question.


L'hyperinflation ; Des prix doublant en quelques jours, voire en quelques heures

L’hyperinflation est un phénomène qui est intimement lié à l’existence des monnaies-papier. À une exception près – i.e. l’hyperinflation suite à la Révolution française en août 1795 – la quasi-totalité des épisodes d’hyperinflation se sont déroulées aux XXème et XXIème siècles, alors que le lien entre les devises « hyperinflationnistes » et l’or était soit complètement coupé, soit inexistant.

Les taux d’inflation mensuel peuvent dans ces cas atteindre des chiffres extrêmement élevés au moment où l’hyperinflation atteint son pic. Ces chiffres – exprimés en termes mathématiques inusités – ont peu de signification concrète pour les populations qui en subissent les effets (par exemple : taux mensuel d’inflation de 42 quadrillions  % en Hongrie en juillet 1946).

Pour avoir une meilleure idée, il faut réaliser qu’à cause de l’hyperinflation et de la logique des taux composés, les prix doublent généralement en quelques jours, et dans le cas des plus fortes hyperinflations, en quelques heures (dans le cas de Hongrie ci-dessus : en 15 heures) – voir Tableau ci-dessous.


Tableau : Exemples de pics d’hyperinflations

Source : Steve Hanke et Nicholas Krus, 2012.

Fuite vers les valeurs réelles et l’or

L’hyperinflation est la cause d’une désintégration des relations économiques et sociales, de l’appareil de production et de la division du travail dont dépend la création de richesse.

Elles sont des périodes d’une « fuite » vers les valeurs réelles : achats d’or, très populaire dans de telles périodes d’extrême incertitude monétaire, mais aussi d’aliments de base et d’autres marchandises qui maintiennent leur valeur d’échange. Le refus d’acceptation de la monnaie-papier et un retour au troc sont aussi régulièrement observés.


Liens externes concernant l’émission et l’impression des billets en euros


Cliquez ici pour revenir à la page des mots-clés.


Cliquez ici pour revenir à l'accueil



Les articles les plus populaires:

- Pump and Dump

- Vente à découvert




Une idée de sujet ou un commentaire ?

N'hésitez pas à nous le communiquer via notre formulaire de contact