Stop loss


Définition succincte d’un ordre stop loss

Également appelé ordre de bourse à seuil de déclenchement, un ordre stop loss se déclenche lorsque l’actif financier dans lequel on investit atteint une certaine valeur. Il peut s’agir d’un ordre de vente ou d’un ordre d’achat. Un stop loss permet de limiter une perte ou de protéger un gain si le marché évolue dans le sens opposé à ce que prévoyait l’investisseur.

Un investisseur qui détient une action valant 100 pourra fixer un ordre stop loss  à un seuil de 90. Si son action atteint le cours de 90, l’ordre se déclenche et la perte de l’investisseur est limitée à 10, soit 10% dans ce cas. Un stop loss est un outil de money management.


Comment déterminer le seuil de déclenchement d’un ordre stop loss

Le seuil d’un ordre stop loss peut être déterminé en fonction du pourcentage de perte maximal qu’un investisseur ne veut pas dépasser (comme dans l’exemple précédent). Le seuil de déclenchement peut également être déterminé en utilisant l’analyse technique, qui détermine des résistances et des supports. Ces niveaux peuvent constituer de bons seuils pour ces ordres.

Après avoir placé un stop loss, un investisseur peut rater un éventuel rebond du cours de l’action qu’il détient. Par exemple, si un stop loss est placé à -5% et que l’action concernée perd 6% en cours de séance avant de remonter et de passer en territoire positif, l’investisseur sera sorti au mauvais moment et ratera la hausse. Un moyen de se protéger est de fixer un ordre stop loss avec un seuil légèrement inférieur à la moyenne mobile du sous-jacent.


Lorsqu’un stop loss ne limite pas la perte

Le lundi 8 septembre 2008, des rumeurs ont fait état d’une faillite de UAL Corporation (symbole UAUA sur le Nasdaq), la maison-mère de la United Air Lines, la troisième plus importante compagnie aérienne du monde à l’époque. Ce jour-là, l’action tomba à un centime en séance, perdant 99,92% de sa valeur (plus tard, le Nasdaq prétendit que le prix le plus bas atteint ce jour-là fut de trois dollars). Mais certains ordres stop loss n’ont pas été passés.

Imaginons que des investisseurs avaient acheté des actions UAUA en août 2008, à un cours de 15 dollars la pièce, et fixé un ordre stop loss à 11,25 dollars (sensé limiter leur perte à 25%). Ils pensaient être protégés, mais certains d'entre eux se sont fait exécutés le 8 septembre à 0,01 dollar, pour une perte de 99,93% en moins d’un mois. Dans ce cas, les ordres stop loss n’ont fourni aucune protection.


Liens concernant les ordres stop loss


Cliquez ici pour revenir à la page des mots-clés.


Cliquez ici pour revenir à l'accueil



Les articles les plus populaires:

- Pump and Dump

- Vente à découvert




Une idée de sujet ou un commentaire ?

N'hésitez pas à nous le communiquer via notre formulaire de contact